mardi 17 février 2015

Classcraft ou l'aventure d'un p'tit blond

A est communément appelé « le p’tit blond » ou « ton p’tit blond ». Il est facile à reconnaître, facile à identifier et facile à entendre. Dès qu’il sort de la classe, il sort son fou en même temps que lui. Toujours est-il que mon p’tit blond, dans mon groupe, fonctionne plutôt bien et arrive généralement à réfréner ses ardeurs. Il respecte les routines et se reprend assez vite lorsqu’il a un avertissement. Il a bien sûr des défis à relever mais on choisit nos batailles, une à la fois.

Parlant de bataille, mon petit blond est un guerrier. Par un guerrier comme dans militaire, armée, Rambo ni camouflage… non! Il est un guerrier dans le monde de Classcraft, où il est récompensé pour ses bons comportements et ses améliorations, où il peut aider les autres et recevoir aussi du soutien. 

Il arrive aussi que mon p’tit blond mette sa vie en danger et même qu’il tombe au combat, comme tout guerrier digne de ce nom. Chaque fois il se relève, chaque fois il est prêt à recommencer, parce qu’il adore ça. Sa mère m’a même écrit « A me parle beaucoup de ses points dans Classcraft »… lui qui ne parlait jamais de l’école jusque-là, on peut dire que la magie opère même à la maison.

Comme tous ses partenaires de jeu, qu’ils soient guerriers, mages ou guérisseurs, mon p’tit blond aime la ludification de la classe et a l’impression d’appartenir à une communauté de privilégiés. Il est fier de son personnage et passe même un peu de ses temps libres à lui acheter de nouveaux équipements ou à adopter des familiers dont il prendra soin. Il lui arrive même de faire de la lecture ou de l’écriture le soir, chez lui, sans qu’il y soit obligé... quand c’est dans Classcraft, ce n’est pas la même chose qu’un devoir n’est-ce pas? Chaque matin, il attend impatiemment l’événement aléatoire du jour et il apprend à accepter la critique (parce que l’aide des autres reste volontaire et ils trouvent parfois que le p’tit blond ne mérite pas leur clémence).

J’aurais pu vous dire que je suis la meilleure enseignante du monde et que c’est pour ça que mon p’tit blond fonctionne bien sous mon aile, mais ce n’est pas le cas (mmmenfin, peut-être un peu hihi!). Je suis le maître du jeu et il a embarqué à fond, ça lui donne une raison pour faire des efforts, obtenir de meilleurs résultats, avoir un meilleur comportement et, en prime, il aime ça. Le véritable secret de tout ça, c’est qu’il est capable, mon p’tit blond, de bien agir malgré ses difficultés. C’est aussi que grâce à Classcraft et à bien d’autres choses encore, on a créé un lien d’attachement assez fort lui et moi.

La prochaine étape, le prochain combat? Transposer cet apport à l’extérieur de la classe, dans les autres cours, auprès des autres intervenants. Je lui ai demandé de me proposer des solutions et il veut être payé en pièces d’or, lorsqu’il arrive à mieux se comporter ailleurs. J’ai accepté, bien entendu!

Qui sait, peut-être entendrai-je bientôt parler de mon p’tit guerrier plutôt que de mon p’tit blond?

5 commentaires:

  1. S'ils ne développent pas la version pour le premier cycle, je change de degré!!!

    RépondreSupprimer
  2. Quel beau texte!! Classcraft, que j'ai découvert l'été dernier, m'avait apparu un moyen exceptionnel de faire aimer l'école à des jeunes du 3e cycle! Je n'ai pas encore fait le saut dans ce merveilleux monde imaginaire, congé de maternité oblige, mais je me suis promis de la faire à mon retour! Je suis heureuse de lire que ton guerrier blond se porte bien et évolu positivement dans ton environnement de classe! C'est un garçon intelligent! Il finira l'année avec du positif au coeur concernant l'école et souhaitons que l'an prochain et les années suivantes, sa flamme de guerrier restera allumée! Encore bonne route dans tous tes projets Julie!

    RépondreSupprimer
  3. J'adore! Merci maître du jeux, j'embarque a fond!!

    RépondreSupprimer
  4. C'est cool! Ici aussi, on joue avec cette idée de jeu de rôle et ça fonctionne très bien pour la discipline (par exemple, faire du bruit en marchant, ce n'est pas un vrai ninja, ça!) ;)

    RépondreSupprimer
  5. Tu me convaincs. Il faut faire explorer cet outil aux enseignants! Merci Julie!

    RépondreSupprimer